Des Alpes à l'océan... Tournée cinéma du 102 !

Vendredi 21 mai 2010 : projections - repas à Douarnenez

 

 

A la Friche Supergel à 19h30.

Un partenariat le 102, Jamais Le Jeudi, La Friche Supergel.

 

La soirée, comment ça marche ?

 

L’association Jamais Le Jeudi & La Friche Supergel accueillent l’équipe mobile des cinéphiles du 102 à Grenoble.

 

Un stop à Douarnenez sur la fin d’une course folle entre Grenoble et la Bretagne, pour montrer des films singuliers, des coups de coeur de l’équipe du 102, des choix que l’on partage et que nous vous convions à déguster, en leur compagnie. Comme cinéma rime avec échange, et que échange va bien avec convivialité, nous concoctons un frichti, histoire de discuter autour d’une table, comme à la maison ! Donc, pas la peine de manger en vitesse avant de venir, debout sur un coin de table, on fera ça tranquillement, ensemble après les films.

 

(à gauche, l'affiche de la soirée)

Alors les films, c'est quoi ?

Herman Slobbe, l’enfant aveugle N°2
de Johan Van der Keuken, 1966, 29’
2 ans après la rencontre avec Herman Slobbe, un des enfants du premier volet de “L’enfant
aveugle”, le cinéaste revient s’intéresser à ce dernier.

Il nous livre ici une oeuvre que l’on regarde, mais surtout que l’on écoute. Le film est porté par la sensibilité sonore et musicale de l’enfant, par la finesse de son oreille et son amour de la musique.

L’enfant au fur et à mesure du film passera du statut passif de “personnage” du film à celui de co-auteur de son propre portrait, en s’emparant du micro, et prenant ainsi en charge une partie du son du film.


VidéoMappings : Aïda, Palestine
de Till Roenskens, 2008, 46’,
Grand prix de la french compet’ du Festival de Documentaires de Marseille 2009
« J’ai demandé aux habitants du camp Aïda à Bethléem d’esquisser des cartes de ce qui les
entoure. Les dessins en train de se faire ont été enregistrés en vidéo, de même que les récits qui animent ces géographies subjectives.

À travers six chapitres, vous découvrirez pas à pas le camp de réfugiés et ses environs, vous suivrez les trajets de quelques personnes et leur tentative de composer avec l’état de siège sous lequel ils vivent. Un hommage à ce que j’appellerai : résistance par contournement, à l’heure ou la possibilité même de cette résistance semble s’évanouir. » Till Roeskens

Le programme de la soirée à télécharger

Projections du 102 - 21 mai 2010
Projections 102 - 21 mai.pdf
Document Adobe Acrobat 357.7 KB